Voici la reproduction d’un article de Match Day News distribuée au Stade de Komaba lors du match contre Okayama, le 10 octobre.

 

============

Interviewer [I] : Qu’est-ce que vous en pensez, votre performance de cette saison?

 

Wada [W] : J’étais présente sur le terrain à la dernière saison, mais cette saison il y a une période où j’avais du mal à se présenter sur le terrain. Donc, j’avais le temps de réfléchir, de penser de ce que je manque. D’être remplaçante pendant longtemps, cela m’a donné un esprit pour un progrès.

 

I : Cette saison, notre équipe a acueilli Mlle Usui qui joue comme un arrière latéral droit, la même position de vôtre. Est-ce que vous avez une conscience de rivalité?

 

W : Pour être honnête, j’ai une conscience de rivalité avec elle, mais son caractéristique est très différent par rapport à moi. Je ne prends pas conscience de ça très fortement. Ce que je pense actuellement, c’est de montrer ma mérite.

 

I : Il y a eu la période de suspension causée par la Coupe d’Asie. Qu’est-ce que vous avez essayé particulièrement pendant cette période?

 

W : Au niveau d’équipe, on a essayé d’élever la précision de nos jeux qu’on a adopté comme une partie de notre tactique. Au niveau personnel, j’ai essayé d’avoir la perspective plus large durant les jeux en tant qu’un arrière latéral. Par exemple, j’ai besoin de juger très promptement et précisément si je dois passer le ballon aux attaquants ou aux milieux centraux. Pour cela, il est nécessaire d’être en bonne posture et d’occuper une bonne place avant de recevoir le ballon. Il est nécessaire aussi de savoir où je dois regarder avant de recevoir le ballon et d’avoir une image claire de prochain jeu. Je réalise une étroitesse de ma perspective depuis longtemps. L’entraîneur souligne toujours l’importance de ces jugements, donc je toujours essaie d’améliorer ces choses-là durant l’entraînement.

 

I : Est-ce que vous avez réussi à pratiquer les jeux que vous aviez essayé de faire au match contre Chiba où on a gagné avec le score 2 à 0?

 

W : Nos jeux n’étaient pas parfaits, mais je me sens améliorée. Je me sens développée à ce point-là. J’avais joué comme un milieu central aussi avant d’adhérer à Reds Ladies, et ces expériences m’aident maintenant surtout au niveau d’astuce pour devancer des adversaires ou au niveau de perspective.

 

I : A votre avis, l’arrière latéral idéal est comment?

 

W : Ça doit être le point de départ pour l’attaque. Ça a l’air de M. Uchida qui partcipe à la construction d’attaque. Pourtant, le style de M. Nagatomo qui fait la châine de passes dans un espace haut pour centrer, c’est une autre image idéale pour moi. Récemment je n’ai pas réussi à imiter ce style, donc j’aimerais augmenter les jeux pareils.

 

I : Quelle est votre image d’Okayama Yunogo Belle qui est l’adversaire d’aujourd’hui?

 

W : Il est très clair que Mlle Miyama est une joueuse principale de cette équipe, et elle est le point de départ de toutes les choses. Ses jugements excellents lui perment de faire des passes pour un espace très précisémment. J’ai une image que toute ses coéquipières commencent à courir en croyant Miyama.

 

I : A quoi devez-vous faire attention comme un arrière latéral pour affronter cette équipe?

 

W : Elles vont faire des passe derrière, donc je dois être attentive à ces passes. Et puis, je ne veux pas être percée par l’adversaire qui court très vite. Je m’efforcerai de ne pas laisser faire ça. Pourtant, si on est trop défensive, on ne pourra pas montrer nos points forts en attaques. Donc, tout d’abord, j’aimerais entrer au match avec la défense assez solide, et puis prendre l’initiative, et après ça, participer aux attaques plus activement.

 

I : On pourrait espérer beaucoup de supporteurs au stade alors que le match se déroule à vendredi, le jour ordinaire. Est-ce que vous avez une expérience que votre performance était améliorée grâce à la grande voix de supporteurs?

 

W : Pas en certain match, mais je me surprends à remonter le moral toujours quand les supporteurs crient mon nom afin de m’acclamer lorsque je réussis à montrer la bonne défense, par exemple. Je peux entendre la voix pareille très bien même en jouant. C’est parce que je suis un arrière latéral, peut-être. Mais c’est dommage d’écouter la voix “ahhhh…” quand je commets une erreur (rire).

 

I : Alors, pourriez-vous nous exprimer votre désir autour le match contre Okayama?

 

W : C’est la partie entre numéro 1 et numéro 2 dans le classement actuel. C’est le match très important, bien sûr. J’aimerais gagner ce match et obtenir 3 points pour nous éloigner d’Okayama. Je n’y manqurai pas.

 

I : A propos, on a jamais vu la victoire au Stade d’Urawa Komaba pendant ces 4 mois.

 

W : C’est vrai. C’est pourquoi je ne manquerai jamais de gagner aujourd’hui!